UA-113235917-1
weber (Wb)
Moulin David Place des Quatre-Vents 01220 DIVONNE-LES-BAINS      FRANCE
Le weber (symbole : Wb) est l'unité dérivée de flux d'induction magnétique du Système international (SI). Le weber est la variation de flux qui, durant une seconde, produit une force électromotrice de un volt.
Wilhelm Eduard WEBER (1804 - 1891) Comme ses deux frères, Ernst et Eduard, Wilhelm Weber entreprendra des études scientifiques alors que leur père est professeur de…théologie à l’université de Wittemberg. Après fusion des universités de Wittenberg et Halle, la famille déménage dans cette dernière ville, en 1815. Le jeune Wilhelm étudie d’abord à l’institut Francke puis entre en physique à l’université de Halle en 1822. En 1825 déjà, avec son frère Ernst, il publie “Wellenlehre” sur le mouvement ondulatoire., puis soutient sa thèse de doctorat en 1827 aynat pour sujet les ondes (Wellen). Il sera ensuite maître de conférence à Halle puis professeur de physique à Göttingen et travaille avec Gauss. Après avoir eu connaissance des lois de Kirchhoff, les deux savants construisent le premier télégraphe électrique en mesure d’expédier un message sur 1500 m. En 1836, avec son frère cadet Eduard, il publie une étude intitulée “Mechanik der menschlichen Gehwerkzeuge” (Etudes des mécanismes de marche humaine). Puis la politique s’invite dans la vie de Weber. En 1837 il dénonce, avec six collègues - dont les frères Grimm - l’abrogation de la constitution. Cela lui vaudra la perte de la chaire de physique de Göttingen. En 1843, il reprend la chaire de physique de Leipzig. En 1846, il met au point le premier appareil de mesure de l'intensité d'un courant (l'électrodynamomètre) utilisant les forces électrodynamiques. Weber sera encore à l’origine de nombreuses dévouvertes et formulations originales ayant tait à l’éectricité et l’électromagnétisme. Après avoir été directeur de l’observatoire de Göttingen de 1855 (mort de Gauss), il quitte ses fonctions en 1870 et propose dès 1871 une théorie atomique postulant que les atomes contenaient des charges positives entourées de particules négatives. Weber s’éteindra le 23 juin 1891 à Göttingen.