UA-113235917-1
franklin ( Fr )
Moulin David Place des Quatre-Vents 01220 DIVONNE-LES-BAINS      FRANCE
Unité de mesure de charge électrique du système CGS électrostatique, dont le symbole est Fr. Un franklin vaut 0,1/c ampère-mètre (où c est la vitesse de la lumière), soit environ 3,335641×10−10 coulomb.
Benjamin  FRANKLIN (1706-1790)
Curieux quand même que le nom de Franklin soit devenu une unité de mesure en électricité alors que ses travaux scientifiques ne représentent pas l’essentiel de son existence. Née dans une famille nombreuse, modeste et puritaine, le jeune Benjamin peine un peu à trouver sa voie, lui le dernier enfant d’une fratrie de dix- sept ! Son père pensa d’abord en faire un ecclésiastique mais comprit assez vite que tel n’était ni son désir ni sa voie. Alors commencèrent divers stages – comme on dit aujourd’hui – qui l’amenèrent successivement à travailler avec son père, puis comme maçon, tonnelier et chaudronnier qui exercèrent une influence probablement décisive sur sa carrière scientifique. Mais avant cela, un passage mouvementé chez un de ses frères aînés comme apprenti-imprimeur le mit sur les rails d’une vie intellectuelle riche. Grand lecteur Franklin créera de nombreuses bibliothèques. Il quittera son frère et ira créer sa propre imprimerie à Philadelphie. Auparavant il sera allé parfaire ses connaissances professionnelles en Angleterre, à Londres où il acquerra la plupart de ses connaissances scientifiques. Il est difficile, parlant de B. Franklin, de présenter une biographie « express » tant ses activités furent nombreuses, variées et reconnues. D’un point de vue scientifique, c’est sans conteste ses travaux sur l’électricité et l’invention du paratonnerre qui rendra le nom de Franklin aussi célèbre qu’il le fût dans le domaine de la politique. On lui doit encore des travaux dans le domaine de la météorologie, l’invention d’un poêle à combustion contrôlée et même du …Glassharmonika, instrument de musique à clavier. Les lunettes à double foyer, c’est lui aussi. Et tout cela sans jamais déposer le moindre brevet. Tout devait servir au bien-être de ses semblables. Pour ceux qui s’intéressent plus à la politique qu’aux sciences, il est avant tout l’un des pères fondateurs des Etats-Unis car il fut l’un des corédacteurs de la déclaration d’indépendance des Etat-Unis en 1776, avec Thomas Jefferson. Dans le langage populaire, on dirait de Franklin qu’il fut un grand bonhomme !